L'expatriation : l'annonce à la famille

Annoncer qu'on part en Chine, ce n'est pas une mince affaire ... Enfin, surtout avant le moment fatidique.

 

Les enfants au courant, il était temps d'en informer nos familles ... avec en prime un gros stress pour l'annonce aux parents (surtout les miens ! Ah ce cordon toujours non coupé). Depuis plusieurs semaines, on essayait de trouver le bon moment, la meilleure manière, les mots justes. J'avais beau tenter d'éviter de me faire des films, rien n'y faisait ... J'étais proche des meilleurs réalisateurs de films catastrophes (Cameron, Emmerich, de Bont, ... attention, la concurrence belge arrive). Les nuits blanches suivies de nuits d'horreur ... AAAGGGHHHRRR.

 

Le grand jour, tu sers quelques bulles histoire d'avoir le mot facile. On l'annonce quand ? Apéro, entrée, plat ? Laissons encore languir. Après plusieurs réunions secrètes en cuisine, on a finalement lâché le morceau au dessert ! Quand tu indiques que tu as une grande nouvelle arrivent les réactions : pas un petit troisième quand même? Un job, ... ? Eh bien NON ! Gilles a une opportunité professionnelle. Ah cool. On part à l'étranger. Ah bon et où ? Luxembourg ? France ? Un peu plus loin ;) ce sera la Chine. Et là, silence. Clap de fin ! La boucle est bouclée. La bombe est encore lancée mais la petite boule de stress a disparu. Tu te sens un peu plus léger car tu as partagé ce que tu as sur le cœur depuis de longues semaines.

 

Finalement, sur le coup, tout roule pour mes parents. C'est même trop beau. "J'irai voir ma fille en Chine, ..." phrase du jour J qui a disparu en J+1. La nuit porte conseil et donne surtout des insomnies. Les questions fusent. Mais pourquoi ? Et les enfants ? Et vous ? et nous ? (non dit mais c'est une de mes plus grandes appréhensions). Malheureusement ou heureusement, on n'a aucune réponse à ces questions et c'est cela qui m'intrigue et me guide dans cette aventure. On verra à ce moment-là. On se prépare et on va tout faire pour que chacun trouve son bonheur. 

 

De l'autre côté, mon beau-père se lance à corps perdu dans les lectures sur la Chine. Il emprunte volontiers mes livres et se verrait bien sur les bancs de l'Institut Confucius pour apprendre le mandarin. Dernière citation confucéenne transmise par beau-papa : "Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve". On devient philosophe ici.

 

Mais une chose est certaine, nos parents nous soutiendront dans notre aventure. J'espère leur faire découvrir ce pays fascinant par ce blog et surtout les accueillir dans notre nouveau "chez-nous". Car pour nous, la famille c'est sacré. FAMILLE, ON VOUS AIME !

  

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Valérie Back (samedi, 24 février 2018 14:24)

    Nous aussi on vous aime �. Et pour nous aussi.. la famille c’est sacrée ! Vous le savez �.. Avec Mathis, Maëlle et Oli .... on se réjouit de suivre toutes vos belles aventures depuis là-bas tout au bout.. De magnifiques expériences d’annoncées pour vous.. on vous le souhaite du fond du cœur . ❤️ Profitez surtout bien de la vie.. c’est Sacré ! ����

  • #2

    Capucine Delhez (lundi, 08 octobre 2018 20:29)

    Bonjour tout le monde, j' espère que vous vous amusez bien en Chine et que tout se passe comme vous le voulez. Biz