Mon premier cours de chinois : impressions

Retour sur les bancs de l'unif ... Objectif : apprendre le mandarin ou en tout cas me débrouiller dans ma future vie quotidienne ...

 

Ceux qui me connaissent savent que je suis loin d'avoir la bosse des langues. En rhéto, j'avais reçu le prix des langues ... hum, hum. Je pense que les profs voulaient me faire plaisir vu que j'avais raté 6 mois de cours pour raisons médicales ... Un peu de compassion mais ce n'est pas le dictionnaire reçu qui a fait évoluer mes connaissances linguistiques :) J'ai toujours eu ce regret de ne pas bien maîtriser (ou oser) malgré des cours pris à gauche à droite.  

 

Lors d'un entretien pour vérifier mon niveau d'anglais, une prof me demande si je n'ai pas de problème auditif.  "Votre niveau de vocabulaire, grammaire est bon mais votre prononciation, my GOD. Vous n'êtes jamais allée voir un ORL ? ". Je rigole à cette remarque et lui annonce tout de go que je me lance dans des cours de mandarin. My GOSH !

 

En octobre, me voilà donc sur les bancs de l'Institut Confucius de Liège. Ce qui est sympa, c'est que les étudiants viennent d'horizons différents. Le public va de l'ado aux personnes "poivre et sel" (voire surtout sel). Certains sont mariés à des chinoises, d'autres ont toujours été attirés par cette culture, certains y voient une langue à haut potentiel pour leur future carrière, d'autres encore sont en contact avec des Chinois dans leur vie professionnelle ...  et puis, il y a moi. Moi qui n'aurais jamais pensé me retrouver là il y a quelques mois. 

 

Notre professeur est d'origine chinoise mais vit en Belgique depuis de nombreuses années. Ses informations m'interpellent : pinyin, 4 tons + 1 neutre, langue chantante, son aspiré, phonèmes, 4 familles de caractères, calligraphie, ... mais aussi pas d'alphabet (mais +- 80.000 caractères, je ne sais pas ce qui est le mieux;)), invariabilité des mots (pas de genre, pas de singulier ni pluriel du coup), pas de conjugaison (le verbe reste à l'infinitif) ... OH YEAH !!! Il y a des choses faciles dans cette langue alors ? Je retombe quand même vite de mon nuage quand elle cite 4 mots :  diào - jiào - tiào - qiào ... A l'écrit, ce ne sont pas les mêmes lettres OK mais mes oreilles ne détectent même pas une petite différence. Ne parlons pas des tons : bā - bá  - bà - ba (j'en suis baba). Je sens que je vais en baver et aller prendre directement RDV avec l'ORL :) ou alors m'accrocher !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Sophie (samedi, 23 juin 2018 03:43)

    Je vous suivrais avec plaisir �

  • #2

    Nati (mercredi, 29 août 2018 01:07)

    De grands malades ces jeunes �

  • #3

    wenling (mardi, 06 novembre 2018 00:07)

    Maintenant le Ba Pa Ta Da ?^_^

  • #4

    Anne-France (mardi, 06 novembre 2018 02:38)

    Wenling, Ca va mieux mais c est pas encore très naturel pour mes oreilles� j espère qu’a mon retour (3 ans), ce sera acquis (je rêve). À bientôt

  • #5

    Fabian (mardi, 04 décembre 2018 20:19)

    bravo AF. Faut avoir beaucoup de courage pour se lancer dans le mandarin !