Libérée, délivrée ? Eh non, suspens jusqu'au bout !

Optimisme à la baisse ? Back to reality, on n'est pas encore partis !

 

La date de départ était précise. On décollait le vendredi 10 août à 23h20 de Paris. Là, nous sommes le samedi 11 août et je vous écris de ... Villers-Le-Bouillet en direct de la cuisine des beaux-parents. Exotique non? J'ai montré peut-être trop d'optimisme dans mon article précédent et BOUM, l'explosion ce lundi 6 suite à un couac administratif. En parlant de Boum, notre porte en verre nous a aussi lâchée ce lundi et on s'est dit que ce n'était pas notre journée. Pour faire bref et éviter un article de 1000 lignes, petit résumé de notre super lundi :   

 

Les certificats de mariage et de naissance avaient été envoyés en Chine suite à la demande de la société de Gilles. Cependant, pour nos visas (Alexandre, Arnaud et moi-même), ces papiers étaient nécessaires. Soit ! On se dit qu'on a les scans, des copies certifiées conformes, mais non, cela ne suffit pas. Il leur faut l'original avec le beau papier en main (petite remarque : ces documents avaient déjà été délivrés par le même bureau). Du coup, on les fait rapatrier par DHL express et ils se retrouvent sur le bureau de la bonne personne. Et là, on nous informe que tout est en ordre mais que Madame doit faire ses empreintes digitales et le prochain RDV possible est le .............................................. roulement de tambour : 21 août. PARDON ??? Je suis au téléphone et je commence à m'énerver un peu ("Prends garde, sous mon sein la grenade" de Clara Luciani tourne en boucle dans ma tête). Je répète que nos vols sont bookés le 10 août, que les enfants commencent l'école le 20 août. Et la femme me répond : "Monsieur peut partir avec les enfants mais pas vous." Ah oui, les petits n'ont pas besoin d'empreintes, eux. Pour ma part, le visa ne sera pas délivré sans cela. On explique que mes empreintes sont déjà enregistrées en Chine suite à mon premier voyage. Malheureusement, cela ne leur suffit pas. Notre contact de la société de Visa avait pourtant essayé de prendre un RDV bien avant mais tant qu'ils n'avaient pas le dossier devant leurs yeux et dans leurs mains, impossible de les faire bouger. Zen soyons zen !

 

Après plusieurs coups de fils, visite au consulat et au bureau des empreintes, on parvient à avancer le RDV au 14 août. C'est leur dernier mot. Pas le choix pour nous. On avisera. Les vols sont retardés d'une semaine et j'espère que vendredi prochain, je pourrai vous présenter mes beaux papiers :) Mes hommes ont été sympas avec moi et ont décidé de m'attendre. Ce qui me stresse un peu c'est qu'on arrivera le samedi à 16h00 heure chinoise (10h pour vous) et que les petits commencent déjà l'école le lundi. Navette vers Paris, vol de 10 heures, changement de maison, de vie, jet lag, école en anglais, uniforme j'espère qu'ils géreront cela comme des chefs :)

 

Du coup, cela faisait deux semaines qu'on faisait notre tournée d'adieux. Vu le succès, nous jouons les prolongations à guichet fermé comme les stars :) Vous aurez plus de précisions sur cette fabuleuse tournée dans un nouvel article.

 

Un conseil pour une expatriation chinoise ? Demandez toujours des triples exemplaires certifiés et prenez des grandes inspirations pour contrôler vos émotions sinon vous aurez la même tête que notre porte de cuisine : CASSEE :)

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    anne fran (lundi, 27 août 2018 00:23)

    He ben nous voilà prevenus si nous prenons la poudre d escampette vers la Chine. .. ;0) quelle aventure!! Des news! Des news!!

  • #2

    AFA (mercredi, 21 novembre 2018 04:00)

    Coucou Anne Fran,

    La poudre d'escampette oui mais en prenant son temps :)

    Gros bisous