Pandi, panda, petit ourson de Chine

Après une semaine complète à l'école, petite sortie familiale au zoo et à l'aquarium de Pékin.

 

Pour féliciter nos petits hommes, nous avons trouvé la visite parfaite combinant balade et découverte. Le zoo de Pékin a été créé en 1906  dans un ancien parc impérial. Il compte un peu moins de 500 espèces et près de 5000 animaux. Depuis 1999, un aquarium géant a été installé dans cet énorme complexe (89 hectares). Il y aurait en moyenne dix millions de visiteurs par an. Et du monde, il y en, on vous le confirme.

 

Nous voilà donc devant les caisses, à faire la file, en essayant d'éviter de se faire dépasser (sport de prédilection de certains Chinois). Nous optons bien sûr pour le supplément "maison des pandas". Et là, première surprise, le prix est démocratique (même en haute saison). On s'en tire avec une note de +- 6 euros pour nous quatre (Arnaud ne paie pas, car pour lui, c'est"baby free". Cette remarque fait beaucoup rire Alexandre). 

 

Première idée (et peut-être pas la bonne), nous nous dirigeons directement vers les pandas. Nous étions loin d'être seuls face à ces gros nounours (parenthèse linguistique : panda = xiongmao = ours chat. Repas prévu mercredi ? N'oubliez pas de le sortir !). Si vous cherchez la bête : suivez le groupe ! Ça joue des coudes, marche sur les pieds, mais bon, ce sera notre quotidien pendant quelques années. Nous finissons par découvrir de sympathiques animaux, un peu léthargiques sauf quand ils s'attaquent à leur repas (ce qui occupe jusqu'à 12 heures de leur temps). Ils vivent chacun dans leurs enclos. On en voit plus d'une dizaine (ce qui est exceptionnel par rapport à chez nous). Après deux pandas, Arnaud en a déjà marre car ce n'était pas aujourd'hui qu'il voulait les voir :) Soit, il attendra. Nous, on adore les observer, lire les informations sur le symbole du WWF. Sous son look pataud, il est super agile pour monter dans les arbres. Par contre, au niveau de la reproduction, il passera volontiers son tour ...

 

Après un bref passage au magasin souvenirs full panda (aucun achat, on tient !), on arpentera les ruelles nous menant vers les différentes zones du parc. Les cages ne sont pas toujours des plus propres, certains animaux n'ont pas l'air en très grande forme, ... Que cela soit ici ou ailleurs, cela reste un zoo. Nous découvrons l'ours polaire nageur, les félins majestueux, les singes malicieux, les loups malheureux, les ours aventureux, les éléphants boueux, l'hippopotame belliqueux, les iguanes rocailleux, les girafes aux poils soyeux, ... BREF :) On va voir l'aquarium ? 

 

Nous voilà donc face à un énorme bâtiment en forme de "coquillage trompette ou encore escargot de mer" (je n'ai pas été très observatrice). Là, c'est directement un plus cher (50 euros pour 3, baby free) mais, sur base des prix européens, cela les vaut. On commence par emprunter un chemin au milieu de la jungle avec des poissons de toutes les formes et couleurs. Les gens s'agglutinent encore devant les aquariums mais on parvient à se frayer un chemin. C'est gai de les observer (les poissons hein, quoique ...). Certains semblent nager à l'envers, d'autres sourient, quelques uns tirent la tronche, ... En regardant les crustacés, j'ai faim et pense au homard au gingembre du Shanghai ... Miam. On sort finalement de la jungle car, pris dans un goulot d'étranglement, on commence à se transformer en sardines.

 

Les salles s'enchaînent et les poissons sont superbes. On se croirait en pleine plongée sous-marine (sauf pour le son). On a apprécié observer les petites méduses, les requins, les carpes, les raies, les tortues, les rascasses, les traditionnels Koï. Après notre immersion aquatique, nous nous replongeons dans la foule chinoise. Nous nous retrouvons face à des dizaines de petits magasins de "tchinisses" (comme on dit chez nous) aux couleurs criardes. On ne craque pas (ni pour les petits jeux à pince de foire) ! Un moment, Alex me dit qu'il en a marre d'entendre cette petite fille hurler dans ce grand dôme. Après quelques minutes, nous nous rendons compte que ce son provient plutôt d'un sympathique béluga au cri bien strident (Gilles fera le parallèle avec l'avion qui porte le même nom, quelle culture générale ;)). Nous décidons de faire l'impasse sur le spectacle des dauphins. On a notre compte pour les mammifères marins.

 

Nous rejoignons la sortie en longeant les grands plans d'eaux habités par de nombreux oiseaux. L'ambiance est beaucoup plus zen que le matin. Encore quelques photos avec les petits Chinois (le signe de la victoire est un must ici). Nous y serons finalement restés 6 heures (12 km dans les jambes). Alexandre aura été un vrai reporter photo et Arnaud un accro des félins. 

 

Même si nous sommes pas fan de zoo, on est contents de l'avoir fait mais ce ne sera pas notre sortie annuelle. Sauf si nos visiteurs le réclament vraiment. A bon entendeur !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Bernard (dimanche, 09 septembre 2018 11:47)

    Beau reportage...promis, on n'ira pas au zoo en novembre ;)

  • #2

    AFA (dimanche, 09 septembre 2018 12:09)

    Bernard et Ginto, on vous attend en novembre alors :) On aura reçu nos coupes pour vous recevoir !

  • #3

    Pawel (mardi, 11 septembre 2018 18:00)

    Les déguisements de panda sont vachement plus crédibles que ceux de chez nous :-)

  • #4

    Pelzer Emily (mercredi, 12 septembre 2018 19:28)

    �Super sympa le panda merci pour les photos ���