On a marché sur ... la grande muraille

La grande muraille ou comment dépenser les calories prises en mangeant une bouchée de gâteau de lune ?


Après une soirée Pink Ladies, un pique-nique franco-français avec un improbable spectacle de Tchantchès (Oufti, le vrai de Liège), on a décidé de faire une sortie familiale pour honorer la lune. En effet, le WE passé était celui de la fête de la mi-automne (pour nous, c'est toujours l'été car il fait 25 degrés). C'est une fête très importante pour les Chinois. Elle marque la fin des récoltes et le repos de la terre. On admire la pleine lune particulièrement brillante et ronde. C'est un symbole de la réunion familiale. On se régale (hum) de "gâteaux de lune" ronds comme l'astre, en souvenir de Chang'de, épouse fidèle, qui vit dans la lune avec un lièvre, pour faire très bref ... Mon prof m'a expliqué l'histoire de Chang'de en chinois mais je n'ai pas tout saisi (pour ainsi dire rien du tout). Cependant, je mets un point d'honneur à vous conter cette histoire l'année prochaine :)

 

Donc, après ce week-end chargé, une sortie sportive était la bienvenue. Nous avons opté pour une partie de la grande muraille appelée Huanghuacheng (70 Km de Pékin). Son nom se réfère au village qui est immergé d'un océan de fleurs jaunes (huanghua) au printemps et en été. Pendant le trajet, nous admirons les étals des marchands de fruits, les fleurs colorées, la nature luxuriante. Gilles voulait nous emmener dans cet endroit qu'il avait découvert en février. Cependant, si tu n'as pas l'adresse exacte, on t'amène d'abord sur le lieu le plus touristique (et payant). Ce fut notre cas. On se retrouve donc sur un énorme parking et nous ne sommes pas seuls. Une fois passé la rue commerçante, nous commençons à gravir les parties aménagées (un peu trop à notre goût). Nous n'avons pas la vue panoramique de la grande muraille tant espérée mais les enfants apprécient. On en a entendu des : "Papa, c'est majestueux", "Ouawww, on marche sur la grande muraille", "Moi, plus tard, je veux être photographe et vendre mes photos dans le monde entier", ... Nous, surtout Gilles, avons un goût de trop peu mais la balade est quand même sympa. L'édifice est divisé par des réservoirs et certaines parties du mur sont immergées dans l'eau, ce qui donne un caractère unique à cette section. On a toujours une vue sur ce grand point d'eau, ce qui donne un certain charme à notre balade. Il y a aussi pas mal d'animations. C'est le lieu de prédilection pour ramasser les châtaignes et les familles s'en donnent à cœur joie. Certains arbres datent de plusieurs centaines d'années. 

 

Un moment, j'entends crier : "Arnaud, Arnaud". Bizarre ... En fait, c'est la prof de chinois du petit qui faisait une sortie touristique avec plusieurs professeurs de la BSB. Comme quoi, on est toujours repéré :) Arnaud fait bien sûr son timide, pour la photo sourire souvenir avec sa prof, on repassera :) Après deux heures de marche, nous décidons de repartir en bateau. C'est court mais intense. Et l'air frais donne des idées à Gilles qui retrouve l'adresse exacte via les photos prises en février. Merci les nouvelles technologies.  

 

Cinq minutes de voiture plus tard, on se retrouve devant une dame qui demande un petit droit de passage ("C'est à la dame la grande muraille ?"). Elle ouvre une barrière vers notre quête plus sauvage, celle qu'on aime. Là, le "c'est Majestueux" d'Alexandre prend tout son sens. C'est splendide. Les enfants gravissent les marches (grandes), escaladent les murs avec une énergie impressionnante. Ils sont émerveillés par ce paysage. Les montagnes verdoyantes, les vieilles pierres, les fleurs, le ciel bleu, le soleil, tous les éléments sont réunis. A certains moments, le vertige se fait sentir. Les pentes sont des fois très raides. Par contre, c'est un véritable terrain de jeux pour les petits. Ils souhaitent tout le temps aller plus loin. "Allez, on va encore jusqu'à la prochaine petite maison" est le phrase clé. Après 1h30, on décide de faire demi-tour car le vent commence à se lever. Avec toujours autant d'entrain, nous revenons sur nos pas. Il est 17h00, le soleil se couchera dans une heure mais vu nos tenues estivales, la raison l'a emporté. Objectif du jour : pas de rhume au retour :)

 

Quatorze kilomètres dans les jambes, des étoiles pleins les yeux, une lune ronde brillante nous accompagnera jusqu'à Pékin ...

 

Prochain objectif : dormir une nuit sur la grande muraille pour admirer le soleil se coucher (et sûrement se lever) ... Vous êtes partants ?

 

Commentaires: 5
  • #5

    Geraldine W (samedi, 24 novembre 2018 17:43)

    J'adore!!!!

  • #4

    Emilie (dimanche, 18 novembre 2018 14:44)

    Superbe! Merci pour le voyage �

  • #3

    Floriane (jeudi, 18 octobre 2018 11:14)

    Même les photos donnent le vertige!!!!! :0

  • #2

    Pawel (mercredi, 17 octobre 2018 08:53)

    SPLENDIDE !!! Mais on peut opter pour la soirée Pink Ladies plutôt? :-)

  • #1

    Pelzer Emily (mardi, 09 octobre 2018 19:52)

    Super photos, c'est très joli