Viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur, il y a sûrement de la place pour deux !

Après Hong-Kong City, nous avons pris le large vers l'île de Lantau. Comment ça, il n'est pas frais mon poisson ? 

 

Une heure de bateau et nous voilà arrivés sur l'Ile de Lantau, la plus grande de l'archipel de Hong-Kong. Initialement habitée par des pêcheurs, elle s'est largement développée avec l'arrivée de l'aéroport en 1998 et même de Disneyland. Malheureusement pour vous et surtout pour nos enfants, nous ne sommes pas allés voir Mickey :)

 

Après avoir observé les paysages verdoyants, les vaches en liberté sur le bord des routes, les montagnes (Lantau Peak = 934m), les plages, le taxi nous arrête dans le village de Tai O, la "Venise de Hong-Kong" (personnellement, je n'ai pas le même souvenir de Venise :)). C'est un village de pêcheurs sur pilotis et point de chute de nombreux touristes. Après avoir pris nos quartiers dans un sympathique Airbnb, nous décidons d'aller nous balader dans ces petites ruelles à l'odeur toute particulière. Car ici, la spécialité, c'est le poisson séché. Et du poisson, il y en a ! De toutes les tailles, de toutes les sortes, ... de l'anchois à la rascasse, tout le monde y trouvera son bonheur. Les petits s'émerveillent devant les poissons gonflés à picots (famille des Diodons). Ils veulent même en acheter pour ramener à Noël (j'en connais qui vont être heureux ...). 

 

Nous sortons un peu des ruelles commerciales et découvrons les cabanes en acier (oui les enfants, les personnes vivent là), les jardins au désordre organisé (pensée pour l'Art Dada de nos amis bordelais). Un moment, une odeur nous prend au nez (souvenirs des tournées avec mon vété de papa ... Mais non, ce n'est pas l'odeur de la ferme !). Cela émane de grandes poêles remplies de pâte de crevettes. Et bien, ça dégage ! Bubba Gump a de la concurrence ici. Nous prenons ensuite un peu de hauteur pour faire une balade. Nous découvrons ainsi le plus long pont (inauguré fin 2018) du monde reliant Hong-Kong / Zhuzai / Macao (55 km avec un tunnel sous-marin). Nous essayons de voir des dauphins roses (attraction du coin). On se contentera de la magnifique photo statue. Nous redescendons dans le village où les derniers cars partent. Généralement, les personnes passent quelques heures dans le village. On a opté pour y passer la nuit et c'est vrai qu'en fin de journée, le village change de visage. Nous déambulons sur les ponts en bois, découvrons les pêcheurs mangeant en famille, l'intérieur des cabanes illuminées, ... Nous prenons un thé en observant le coucher de soleil. MAGIQUE !

 

A notre retour, les commerçants ont fermé boutique, les rues sont vides, les chats sortent de leur cachette. Il est temps de trouver un petit resto. Ici, on n'a pas l'embarras du choix. On ira à la cantine du village. Cela ne restera pas notre plus grand moment culinaire mais on a bien ri. La dame venue en fin de repas proposer du poisson frais à la table d'à côté m'a achevée :) Allez, au dodo pour affronter notre dernière journée.

 

Dimanche, on se fait un petite balade matinale à Tai O avec un magnifique ciel bleu. Nos appareils photos crépitent. Les pêcheurs reviennent de la pêche et vident leurs filets remplis de poissons tout frais. Ensuite, nous prenons le bus vers le Monastère de Po Lin connu aussi pour sa monumentale statue de bronze du Bouddha de Tian Tan (26 m de haut - 34 m avec son socle). Nous observons certaines personnes s'arrêter à chaque escalier pour faire une prière (268 marches quand même), proposer des offrandes ou encore allumer des bâtons d'encens (des fois énormes). De là haut, nous profitons du panorama et découvrons les six statues de divinités faisant des offrandes (fruits, fleurs, musique ...). Chaque statue représente une qualité (patience, sagesse, ...) ; la réunion des six permettant d'atteindre le Nirvana.

 

N'ayant pas encore toutes les qualités requises, nous nous rendons vers le Monastère et sa magnifique salle des 10.000 Bouddhas. Les couleurs sont splendides. J'adore ce mélange vert, bleu, rouge et or.

 

Nous décidons également d'aller nous perdre sur le Wisdom Path (Chemin de la Sagesse) en espérant que cela donne des idées à nos fils. Nous découvrons de grandes stèles en bois (avec des extraits du Sütra du Coeur) et disposées pour former le chiffre huit (chemin de l'infini en forme de 8. Remarque : huit est également un chiffre porte bonheur en Chine). Il y a pleins de chemins de randonnées dont un pour atteindre le point culminant de l'île. Malheureusement, nous n'avons pas assez de temps mais nous escaladons une petite colline qui nous permettra d'avoir une vue panoramique sur le site. 

 

On mangera un petit snack indien à Ngong Ping. C'est plutôt une rue style Disneyland avec des petites boutiques. C'est aussi là qu'arrive le fameux téléphérique (Ngong Ping 360) qui amène les pèlerins. On nous a dit que c'est vraiment sympa de le prendre mais que le temps d'attente est important. Logeant non loin de là, on a préféré le bus. Si vous vous y allez, vous pouvez prendre des cabines Crystal avec le sol en verre (à déconseiller à certains de nos amis).

 

Retour à Tai O, il y a foule ce dimanche aprem et les négociations vont bon train pour acheter du poisson. Pendant notre dernière balade, on rencontre sur notre chemin une jolie petite fille. Sa maman travaille les pieds dans l'eau et nous donne trois belles palourdes, fruit de sa récolte. On profite encore des splendides vues. A refaire, on serait encore bien restés sur cette île. La température, les magnifiques balades, la mer, le travail des pêcheurs, le calme. C'était une belle découverte pour nous. 

 

Petit cidre de départ sur la terrasse avec vue sur les nains et à bientôt Tai O :)

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Pawel (jeudi, 29 novembre 2018 15:33)

    Il aurait pas un peu "forci" Gilles? :-) :-) :-)

  • #2

    Gilles (jeudi, 29 novembre 2018 23:56)

    L’hiver est rude ici, il faut des réserves. Mais depuis Taï O, on ne mange plus que du poisson séché avec pâte de crevettes... un délice !

  • #3

    Pawel (vendredi, 30 novembre 2018 13:52)

    :-) :-) :-) Tu n'auras droit qu'aux légumes pour ton retour pour les fêtes :-) :-) :-)

  • #4

    Elisabeth (samedi, 15 décembre 2018 16:44)

    Beautiful colours as usual... And one fantastic family portrait �