Changement de décor, place aux pains de sucre !

J'ai comme l'impression que vous faites une overdose de riz ... Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel et pas artificiel !

 

Pour découvrir notre nouveau terrain de jeux, embarquement sur un radeau en bambou près de Jiuxian Ancient Village. C'est grâce aux bras de notre batelier que nous naviguerons sur la Rivière Yulong. Balade paisible et féérique. Nous sommes seuls au monde pour découvrir ce petit paradis. On ne sait pas où arrêter nos yeux ou plutôt nos objectifs tant les pains de sucre sont somptueux. Je rigole en écrivant ce mot "pain de sucre" (petite parenthèse dans le récit de notre voyage. Avant sa naissance, la sage femme m'avait annoncé qu'Alexandre allait naître avec un pain de sucre sur la tête. On n'avait aucune idée de ce que c'était ... En fait, il avait une grosse bosse comme le chapeau de Bumba le petit clown. J'avais vite préparé un bonnet taille trois mois pour cacher cela. En voyant les photos avec ma grosse chemise rouge et Alex avec son bonnet sur les yeux, on était magnifiques !). Retour à nos moutons. Le paysage est à couper le souffle. Comme des cons, on essaie avec Alexandre de trouver le décor qui se trouve sur le billet de vingt yuans. A chaque montagne, on se dit c'est ici. Notre guide nous informera après  que nous verrons ce paysage à Xingping. Ça m'apprendra à ne pas préparer à l'avance les voyages 😀On rigolera sur les passages de mini cascades (souvenir de la descente de la Lesse avec le ping-pong et les Vosgiens). Heureusement, notre batelier gère son embarquement avec brio. Après 45 minutes de navigation, c'est à vélo que nous remontons la rivière. Nous aurons le plaisir de croiser des locaux mais aussi des canards, poules,  vaches. Nous sommes en pleine nature. Le vert domine. Juste pour le plaisir des yeux. On en redemande. 

 

Le lendemain, le ciel est dégagé et la température clémente à Yangshuo. On peut même sortir les shorts. Oh yeah !!! Place à la marche à pied. Ce vendredi est un jour spécial en Chine. C'est la fête des morts, Qing Ming Jie (clarté brillant fête - 清明节). C'est un jour férié. On croisera de nombreuses familles se rendant sur les tombes. Les traditions sont différentes des nôtres (pas de chrysanthèmes ici). Les personnes se baladent avec des bêches, faucilles, pelles, ... ils vont nettoyer les tombes. Je comprends mieux après l'utilité de ces outils. Les tombes sont plus simples que les nôtres. Parfois, il y a une stèle, des fois, juste un tas de terre. Pour certains, elles se trouvent à flancs de montagnes. Les familles tirent les mauvaises herbes (certains ont beaucoup de travail), brulent de l'encens, apportent des offrandes (nourriture, fleurs, cigarettes, thés, ...) à leurs ancêtres. Selon les croyances, si les tombes ne sont pas bien entretenues, les défunts ne peuvent pas reposer en paix et leurs descendants auront des malheurs. Ils font aussi brûler des faux billets, maisons en papier, ... les défunts pourront ainsi les utiliser dans leur monde (des petits tourbillons de vent les emportent vers le ciel). Les Chinois font également péter les pétards (pour faire fuir les mauvais esprits). Pendant toute cette journée, nous verrons de nombreux feux d'artifice. Après avoir nettoyé les tombes, les familles se rassemblent autour d'un bon repas. C'est une occasion de resserrer les liens.

 

Première ascension sur la colline Xianggong avec vue panoramique sur la Rivière Li (non, Alex ce n'est pas ici le billet de vingt yuans). Gilles apprécie aussi les points de vue des Chinoises. Certaines ne se sont pas habillées chez Décathlon pour monter les marches 😊 Après, nous nous baladerons trois heures à travers les montagnes, au bord de la rivière, au son des pétards avec des paysages splendides. Nous rencontrerons des peintres croquant parfaitement ces pains de sucre. Une famille nous offrira des sticky rice (plus coriaces à manger ceux-ci). Nous nous arrêterons dans un petit monastère où Arnaud fera trois voeux (le contenu est surprenant et émouvant). Nous croiserons les pêcheurs aux chapeaux pointus accompagnés de leurs cormorans, les femmes cuisinant sur les bateaux, ... Le trajet commence à être long pour les petits. Le soleil tape mais nous avons encore quinze minutes de marche pour découvrir ce fameux décor du billet de vingt yuans (et on n'est pas les seuls). Alexandre est à bout (c'est encore loin grand Schtroumpf ?). La photo est prise. Nous pouvons aller manger au centre de Xingping, petite bourgade sympathique. Après avoir repris des forces (les nouilles ont un effet terrible sur Arnaud), nous décidons d'escalader la montagne Laozhai (1159 marches). Ce sera en amoureux que nous le ferons. Les petits resteront cool avec Lilly et feront un peu de shopping. Finalement, j'étais contente de ce choix car l'ascension est assez impressionnante. Le chemin est étroit, glissant, escarpé et notre petit coeur bat à tout rompre (bon exercice de cardio). On aura même droit à l'échelle et aux panneaux indiquant que trente personnes ont disparu ici (gloups). Mais arrivé au sommet, on est remercié par ce panorama grandiose. Pour ma part, mon vertige mettra cinq minutes à partir avant que j'ose rejoindre Gilles encore plus haut, sur les rochers. La vue est à couper le souffle, le vide impressionnant et paralysant.  Nous retrouverons nos loustics avec la banane et de magnifiques présents pour nous (une mini table à thé trône dans mon salon). Tout le monde a trouvé son compte. Ouf ! Cette journée prend fin. Nous avons des étoiles pleins les yeux et une délicieuse bubble waffle dans le bidou. Nous terminerons notre soirée après un magnifique concert de cithare locale (guzheng) by Back kids. 

 

Nous entamons le weekend par la visite de la Grotte d'Argent. Elle traverse une douzaine de pics karstiques. C'est un réseau spectaculaire (quasi deux kilomètres ouverts au public) de grottes souterraines. Il y a de magnifiques stalactites argentées dévalant du plafond. Etonnamment, la grotte est chaude et humide. Elle est aussi très colorée. Les propriétaires ont mis le paquet (un peu trop) avec les spots : bleu, vert, jaune, rouge, orange. Il y en a pour tous les goûts. On s'amusera à imaginer des animaux, on rigolera de certains panneaux (dont cette surprenante interdiction d'aller au petit coin 💩), on évitera les nombreuses échoppes souvenirs (fièvre de la consommation quand tu nous tiens). En parlant de dépenses, un proverbe dit qu'après cette visite, on ne manquera plus d'argent dans notre vie ... Feedback des enfants, grottes trop lumineuses 😀Nous arpenterons ensuite la région en deux roues. Vélo pour Alex et moi (on ne prend plus de risque ici)  et en scooter électrique pour Gilles et Arnaud. Les vélos et tandem étaient trop grands pour le petit donc Gilles a du se sacrifier.  Un moment, je vois trois jolies jeunes filles faire les doux yeux, des sourires près de mon homme. Du coup, après hésitation, il leur demande si elles veulent faire une photo. Et je vois qu'elles montrent Alex du doigt pour le cliché. Gilles a pris dix ans dans la vue 😔 C'est donc à bicyclette que nous découvrirons le Parc du Grand Banian. On y observe un immense arbre dans l'envergure est impressionnante. Il aurait été planté il y a plus de 1500 ans sous la dynastie Jin. Ce serait un arbre permettant de trouver le grand amour ❤️ A bon entendeur ... Nous enfourchons ensuite nos véhicules pour deux heures de balade (la crazy family n'est jamais fatiguée selon notre guide). Nous verrons la Moon Hill (arche naturelle gravée dans une montagne karstique), des montagnes en forme de chameau, ... Nous serons seuls au monde dans les campagnes et rizières. Pour les dix dernières minutes, nous retrouvons la foule dense avec des scooters dans tous les sens. Retour à la réalité. En reprenant la voiture, nous ferons un arrêt photo devant les robots Transformer (heureux sont nos garçons). Nous passerons notre dernière soirée à quatre à Yangshuo. On ira prendre un bain de foule dans la rue commerçante, West Street. Ça grouille, ça bouge, c'est animé. On sera surpris par les gogos danseuses dans les bars. Arnaud sera perturbé en passant devant des personnes qui insèrent de longues aiguilles au niveau de la tête des clients. Ces derniers sont assis, cool, dans un fauteuil. Je pensais que c'était de l'acupuncture et l'explique à Arnaud (il aura des difficultés à s'endormir ... les nombreux vaccins ont laissé un très mauvais souvenirs à notre loulou). Après un dernier repas au restaurant indien (la boucle est bouclée), nos enfants seront pliés de rire dans une drôle de machine qui roule. Ils sont aux anges !

 

Déjà dimanche, Gilles nous quitte de bonne heure. Le travail l'appelle. Il s'envolera vers l'Europe pour dix jours. Le triple A continuera l'aventure sans lui. Au programme du jour : cuisine, calligraphie, balade et danse improvisée. A dix heures, nous avons rendez-vous pour découvrir le marché local très authentique. C'est dans un grand entrepôt que nous déambulons entre les étals de fruits et légumes. Nous passerons ensuite dans le département "viande". Je vous confirme le dicton cantonnais : "On mange tout ce qui a quatre pattes sauf les tables, tout ce qui vole sauf les avions, et tout ce qui nage sauf les bateaux" ... Après cette surprenante visite, il est temps de cuisiner. On restera dans le traditionnel. Nous voilà chacun transformé en petit chef devant notre poste de travail. Je suis stressée pendant la première heure avec les petits maniant le grand (très grand) couteau et la cuisson comme personne. Je suis également impressionnée par leur concentration. Ils écoutent toutes les instructions en anglais et suivent à la lettre les indications données. Ouawwww !!! Pendant deux  heures, ils seront au four et au moulin. Le résultat est top. Au menu : jiaozi (raviolis), champignons garnis, nouilles végétariennes et un délicieux poulet gong bao, plat typique du Sichuan. Nous dégustons nos mets en terrasse avec une magnifique vue sur Yangshuo 😋. Après ce bon repas, une balade digestive s'impose. On se fera à nouveau quelques escaliers pour voir la ville sous un autre angle. Bon, je pense que vous avez fait le plein de vue, non ? Retour sur la terre ferme, dans le parc de la ville. Les personnes s'y rassemblent pour discuter, jouer aux cartes, faire du sport, s'occuper des enfants. L'ambiance est familiale. Un moment, un couple se met à danser avec une musique entraînante. Alex se prendra au jeu et rejoindra la dame sur des airs latino. Sourire aux lèvres, il restera cinq minutes sous les feux des projecteurs. Nous ferons ensuite une petite escale dans un atelier de calligraphie. Les enfants écriront les chiffres, quelques mots en caractères chinois. On sent Arnaud tout de suite moins concentré, puisqu'il connaît déjà ! Après quelques pleurs, il peindra des pandas 🐼 Alex sera motivé à chercher dans un livre les prénoms Gaspard et Caroline pour les écrire en chinois. Les heures passent et nous voilà déjà en direction de l'aéroport. J'admire encore le paysage tout le long du trajet. On jouera un peu les prolongations suite au vol retardé. Allez, grande respiration avant de m'envoler avec mes deux loulous vers Pékin !


Ah oui, j’ai oublié que ce n’était pas de l’acupuncture mais des personnes qui se faisaient laver les oreilles en public. La Chine m’étonnera toujours !

 

Notre voyage dans le Sud de la Chine touche à sa fin. Comme vous avez pu le lire, nous avons adoré cette région riche en découvertes. Et vous, qu'est-ce qui vous tente ?

 


Télécharger
Alors on danse ? Alex sur la piste !!!
IMG_0429.MOV
Format Video QuickTime 51.2 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 0