Zen, soyons zen

Pékin ne se limite pas à la Grande Muraille (même si on en est gaga), à la Cité Interdite (programmée en novembre), aux hutongs et aux parcs. A quelques kilomètres, vous pouvez aussi trouver des trésors. Voici trois escapades familiales.

 

Comme vous le savez, la Back family aime la découverte. Chaque week-end, on sort de notre quartier de Wisteria Lane (mais non, je ne suis pas une desperate housewife 😊) pour explorer de nouveaux coins. Voici trois idées pour vos sorties dominicales : Cuandixia , Zhanghe Temple et Silver Moutain - Pagoda Forest.  

 

Fin février, par une belle journée ensoleillée, nous sommes allés à Cuandixia (爨底下). C'était le lendemain de la veille (une invitation pour le thé chez des copains anglais prolongée jusqu'aux petites heures par des pogos sur Prodigy et nos groupes des nineties) mais rien de tel que de bouger plutôt que de rester dans un état léthargique ! Nous avons donc arpenté, vers l'ouest, les nonante kilomètres, dont les vingt derniers en lacet dans les montagnes (merci à Ma Jie de nous avoir rappelé de prendre des sacs 🤢). Le trajet en valait la peine. Nous voici arrivés dans ce petit village perché à 650 mètres d'altitude et entouré de montagnes. Un peu plus de septante maisons, construites à flanc de montagnes, le composent. Ce sont des habitations typiques, pleines de charme, datant de la dynastie Ming et Qing.  Il s'agit de l'architecture des "Siheyuans", maisons organisées autour d'une cour carrée comme on en trouve aussi à Pékin. Elles ont été fabriquées avec du bois, des briques et des pierres. On a aimé se perdre dans les petites ruelles, découvrir l'intérieur des maisons, se casser la tête à compter le nombre de traits du caractère Cuan (plus de 30 - il y a encore du boulot dans l'étude du chinois), explorer les temples, ... On a beaucoup rigolé au "restaurant" surtout lors de la commande, un peu moins avec les plats devant les yeux. Je vous dirai juste que je pense avoir vu quelques petits trucs bouger (ou grouiller) dans mon assiette et que cela reste mon pire repas en Chine. Mais, la petite dame était super gentille (A refaire, il y a deux vrais restaurants dont un dont la jambe d'agneau est à tomber !). Après ce festin (joke), nous avons escaladé la montagne pour voir le village du haut. Avant d'atteindre le sommet, nous avons traversé des vergers et champs en terrasse. Au top, une vue magnifique du village entouré de son écrin de verdure ... Bon, c'est vrai qu'en février c'est un peu gris (les montagnes n'ont pas encore revêtu leur costume vert) mais cela donne une atmosphère particulière. Nous avons vraiment apprécié ce bon bol d'air frais dominical. A revoir au printemps ou en automne avec d'autres couleurs !

 

Envie de couleurs peps, suivez-nous au Tanzhe Temple (Temple de l'étang et des mûriers sauvages). Situé à quarante-cinq kilomètres à l'ouest de Pékin (Mentougou District), ce vaste temple bouddhiste vous émerveillera. Fondé en 307 sous la dynastie Jin, il s'agirait d'un des plus anciens temples des environs. Au milieu d'arbres centenaires aux formes étranges, vous trouverez des dizaines de pavillons, pagodes,  stupas (selon mes lectures 943 bâtiments construits sous les dynasties Jin, Yuan, Ming, Qing). Érigé sur une colline, ce site jouit d'un cadre fabuleux. Nous avons aimé nous balader dans cette atmosphère paisible. Lieu propice à la prière, nous avons observé les rituels des Chinois. Les bougies fuchsia en forme de lotus, les voeux sur les rubans rouges et or, les lampes d'encens, les souhaits à présenter debout avec au minimum trois bâtons allumés, les bouddhas dorés, les bâtiments aux couleurs vives, les centaines de cadenas, les milliers de statues, les arbres dont l' "Empereur" (ginko de plus de 1400 ans), ... tout était fait pour éveiller nos sens ! Nous avons aimé prendre de la hauteur et avoir cette vue époustouflante sur la montagne et les toits. Les enfants ont adoré la pièce avec toutes les petites statuettes. Chacune avait la tête d'un animal sur son ventre : lapin, buffle, singe, cheval, ... nous avons ainsi retrouvé nos signes chinois. Les enfants ont sonné la cloche (pour faire partir les mauvais esprits). On a été impressionnés par les châtiments et tortures sur certaines peintures (moins zen du coup 😨). Je pense que cela serait intéressant de s'y rendre avec un guide pour en apprendre plus sur le bouddhisme. Mais ce sera pour une autre fois. Ici, on a faim. On a repéré une petite terrasse juste à côté du site. Nous prendrons notre repas entourés de montagnes et de calebasses. Petit souvenir du Sud de la France ou de l'Italie sauf dans les assiettes 😊 

 

Mi-septembre, sous un beau ciel bleu, nous décidons d'explorer le Nord de Pékin (Changping District). Comme conseillé par une copine, nous nous rendons à Yinshan Mountain - Pagoda Forest (La forêt des Pagodes de la Montagne d'Argent). Rien que le nom nous inspire. Cette montagne a été une terre sacrée du Bouddhisme. De nombreux moines se rendaient ici pour étudier, prier et écouter les conférences des Maîtres. Après avoir marché une dizaine de minutes, nous nous trouvons nez à nez avec de grandes pagodes datant de la dynastie des Liao et des suivantes. Situées au pied de la montagne, elles sont les monuments funéraires des moines célèbres et renferment les cendres des défunts. De nombreux Chinois se baladent et mangent tranquillement leur pique-nique en famille dans cet endroit pittoresque et d'intérêt historique. Nous avons décidé d'aller voir ce qui se passait en haut. Et ce sont des centaines d'escaliers que nous avons gravis pour atteindre le Middle Peak Top. Sur le chemin, nous avons vu des pagodes (il en reste dix-huit y compris celles du bas), des terrasses, le Pavillon de la Cloche, quelques grottes, des falaises abruptes, des lézards et un pré-ado nommé Alexandre 😊 La nature, verte, luxuriante fait ressortir les roches claires. Au sommet, la vue à 360 degrés nous a même permis de voir les hautes tours du centre de Pékin. Petit bémol : les "magnifiques" barrières en métal et le haut-parleur n'arrêtant pas de nous prévenir de faire attention. Hormis cela, quel splendide point de vue ! Le nom de la forêt des Pagodes prend tout son sens quand on les observe du ciel. Nous avons été impressionnés par la diversité des arbres : chênes, cyprès, pins, noyers, ... Pour redescendre, nous avons pris un autre chemin avec en musique de fond les cigales chinoises (leur son est un peu plus électrique que leurs copines provençales). C'est un véritable bol d'air frais que vous propose ce site. On a adoré. Si vous voulez un côté plus culturel, arrêtez-vous aux Tombeaux Ming (situés à cinq kilomètres). Pour ma part, lors de la visite des Tombeaux, je me souviens surtout de la magnifique chanson composée par Gilles et Alexandre sur l'air du Ch'talaming des Gauff' (Aux Tombeaux Ming, Minga, Minga,  😊). Ah, je sais que ma culture musicale vous impressionnera toujours !

 

Je pense que ces trois endroits peuvent (doivent) se visiter en toute saison. Si vous êtes en recherche de calme, sérénité, authenticité, zénitude, couleurs, nature, marches, ... Sautez directement dans l'avion ! A très bientôt les loulous.

 

Télécharger
Aux Tombeaux Ming, Minga, Minga !
Parce que le ridicule ne tue pas et que nous restons de grands enfants !
IMG_5996.MOV
Format Video QuickTime 12.0 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    Caro (mardi, 24 septembre 2019 07:25)

    De belles découvertes toutes en couleurs et en sourires ! Merci pour cet instant voyage :) bisous �

  • #2

    Elvire (mardi, 24 septembre 2019 08:16)

    Tu nous fais voyager avec toi ... ta plume est extraordinaire ... bisous

  • #3

    AFA (mardi, 24 septembre 2019 09:34)

    A ma BFF, je te fais voyager à distance même si tu sais que j'adorerais t'avoir une fois ici. Gros bisous et belle semaine

    A Elvire, Merci pour ton suivi de nos aventures. Ca fait plaisir de partager nos moments loin de vous. Il y a un peu d'H2O ici grâce à toi.

  • #4

    Christian Back (samedi, 05 octobre 2019 12:34)

    Inépuisable Chine. Des paysages aussi magnifiques et dépaysants à deux pas de chez vous! Des lieux, témoins du passé, à couper le souffle! Et que dire de l'art qu'ils ont de baptiser leurs lieux: : temple de l'étang et des mûriers sauvages, la forêt des pagodes de la montagne d'argent, ... Zénitude et non-violence. Que vous avez bien raison de vous imprégner de cette culture cinq fois millénaire! Ce sera inoubliable pour vous et les enfants. Sûr que la Chine restera dans votre mémoire et peut-être même qu'elle vous manquera un jour! Et nous, bien envie de reprendre un Bruxelles - Pékin... pour aller écouter le son "électro" des cigales chinoises...

  • #5

    AFA (mardi, 08 octobre 2019 16:28)

    Merci Monsieur Back pour votre (vos commentaires :)). On sent que vous avez été subjugué par la Chine ! Gros bisous de l'Empire du Milieu

  • #6

    Clo (vendredi, 11 octobre 2019 08:55)

    Presque aussi beau que la route des villages blancs en Andalousie .. ;o)) ... (hihihi)
    Vous avez bien raison de profiter de vos week-ends pour vous en mettre plein les yeux ... et merci AF de nous transmettre ces merveilleux moments avec tes textes passionnants et les splendides photos.
    Gros bisous des 3 stockalis :O)

  • #7

    AFA (mercredi, 16 octobre 2019 13:16)

    @Clo Je n'ai pas encore vu l'Andalousie. J'espère y aller une fois bien accompagnée (Vive les Ping Ladys). Merci de me suivre si assidûment Clo. Toujours un plaisir de te lire aussi. A dans deux mois. Gros bisous à JAcques et Alice