Quand t'es dans le désert depuis trop longtemps ...

Ah cette chanson (clin d'oeil à mon frère Damien) ... Elle nous a accompagnés lors de notre traversée du désert de Badain Jaran !

 

De bon matin, nous avons quitté la foule des Rainbow Mountains, emprunté des routes rectilignes sans fin (surtout à 80 km/h) avec comme seul compagnon des chameaux ou moutons et surtout troqué notre van contre un 4X4 Toyota Prado. On a bien besoin de ce bolide pour découvrir la partir ouest de la Mongolie Intérieure. Avec Zhang Shifu, notre conducteur de compétition, nous allons explorer les dunes du troisième plus grand désert de Chine (49.000 km2). Et pas n'importe lesquelles ... En effet, ce sont les plus hautes de la planète : 500 mètres pour certaines, de véritables falaises ! Rien que cela 😊Et cerise sur le gâteau, ce désert regorge d'une centaine de lacs (eau douce ou salée) aux couleurs irréelles : bleu, vert, ocre, violet, ... Surprenant ! En réalité, Badain Jaran signifie "lacs mystérieux". Cette traduction prend tout son sens ici. Ils émergent de sources d'eau souterraines provenant de la fonte des neiges des montagnes Qilian, situées à 350 kilomètres. C'est certain que ce ne sont pas les 40 mm  d'eau qui tombent par an qui maintiennent leur niveau. On est loin des précipitations de notre petit pays 💓 

 

Voilà, le décor est planté. Après un court arrêt à l'hôtel (ou plutôt dans la yourte), nous nous enfonçons dans le désert. Et on peut dire que les sensations sont impressionnantes. Zhang Shifu conduit sa voiture de main de maître. On dévale des pistes noires, on prend les crêtes, deux roues dans le vide (Oh purée !!!), on glisse sur des toboggans, on se trouve face à des murs de sable que la voiture escalade sans peine, le bas de caisse se frotte aux millions de grains de sable, ça saute, ça accélère, ça se laisse glisser ... On dirait même qu'on vole ou qu'on roule sur de l'ouate. Les gestes sont calculés. Le désert, c'est la plaine de jeux de Zhang Shifu, un vrai professionnel. On se demande comment il ne s'y perd pas (car bien sûr, il n'y a pas de route mais quelques drapeaux parsemés dans le sable). Derrière, des petits cris, rires et fous-rires emplissent la voiture pendant ce rodéo. Vivian et moi, on s'accroche l'une à l'autre et je fais ma forte devant les enfants (MMMHHH, vous savez comme je déteste la conduite rapide en voiture, n'est-ce pas mon cher beau-frère ?). Et comme dirait Zazie, "Rodeo, c'est la vie pas le paradis". En effet, après trente minutes, les cris se sont modifiés en râle 🤢 et ce fut parti pour les arrêts non prévus (la vraie vie quoi). L'estomac du triple A a succombé aux montagnes russes. Gilles s'est entendu dire : "Pourquoi tu nous fais cela, je hais le 4X4, on rentre quand (grand Schtroumpf), c'est trop long,  ..." Cinq heures en voiture, je confirme c'est une toute belle durée 😂 Heureusement, le bon air du désert remettait les idées en place (une descente et ça repart). A pied, nous avons gravi et dévalé des dunes, sauté, admiré les paysages, pris un peu des photos. Gilles a tenté l'escalade du Pic Bilutu, la plus haute dune de ce désert et la troisième du monde (il a fini l'ascension à quatre pattes). Perso, je suis restée à mi-chemin juste pour apprécier le calme et la vue, les cheveux dans le vent (Carpe Diem). Les enfants ont fait une pause Mario Kart à côté des chameaux. Chacun a trouvé son bonheur. Franchement, malgré les petits aléas des estomacs, faites-le. Ce road trip chinois restera gravé à jamais ! 

 

Après un bon repas, nous avons dormi comme des bébés dans notre yourte au gré du bruit du vent. A 6H30, le réveil sonne. Alors, on le fait ou pas ? On tente l'ascension de la dune pour admirer le lever du soleil ? Les enfants sont chauds, alors on n'hésite pas ("Et tout ira bien, le vent nous portera"). C'est parti pour une heure de montée, contre vents et marées, debout ou à quatre pattes. Les loulous sont courageux, aucune plainte, ils mènent la danse et Alex sera le premier au sommet. On a tous pris trois kilos dans la montée (tout dans les pieds, ouf ce n'est que du sable). Bon, le lever du soleil, ce sera pour une autre fois car le temps est couvert mais quelle vue (et quelle descente version Rosetta pour Alex). 

 

A 10H00, le soleil et le ciel bleu se sont invités. Nous profitons des dernières heures pour visiter les environs. Nous empruntons le caillebotis qui nous emmène vers un autre lac. Sur le chemin, nous croisons de nombreux carrosses sans Cendrillon, des chameaux, une énorme sculpture de sable, des yourtes, des touristes comme nous (ils nous offriront même des drapeaux chinois), ... Vu qu'on en a jamais assez, on remonte encore (pour le triple A à chameau et à pied pour le courageux Gilles). De là, grâce à la luminosité, le lac situé derrière la dune a pris des couleurs extraordinaires. C'est magnifique. Après la séance photo de mon homme (il a eu du succès auprès des Chinoises), il est temps de retrouver Zhang Shifu pour notre dernière escapade 4X4 : vingt minutes de pur bonheur avant de retrouver notre bon vieux van. Au revoir, super driver ! Au revoir Badain Jaran Desert !

 

La fin du voyage approche. Après avoir dégusté des nouilles au boeuf (spécialité de la région), nous prendrons le train (4 heures) vers Lanzhou, la capitale du Gansu. On sera plus léger d'un canif suisse. Pour la petite histoire, la lame étant 2 mm trop longue par rapport au standard, Gilles a dû le laisser à la gare (alors que c'est passé sans problème à l'aéroport, soit).  Malgré l'état d'énervement de Gilles (et ses "Come on mais Come on" désespérés), les gardes seront sans pitié. Vivian, notre guide, a essayé de nous le renvoyer par la poste mais a essuyé trois refus. Depuis, elle a eu d'autres touristes, qui eux, ont laissé quatre couteaux. Elle peut ouvrir un magasin 😊 

 

Arrivés à une heure du matin, nous avons décidé d'annuler l'activité du samedi. En effet, après dix jours, nous n'étions plus trop motivés par les quatre heures de route (et une de bateau) pour atteindre le temple Bingling et ses grottes bouddhiques. Nous avons donc changé les plans. Après avoir traversé le pont de fer Zhongshan (premier à avoir été construit au dessus du Fleuve Jaune), on s'est baladé le long de l'eau (deuxième plus grand fleuve de Chine - 5464 kilomètres). Vu sa couleur, il porte bien son nom. Nous étions impressionnés par la vitesse du courant et surtout par les valeureux touristes qui le traversent sur des bateaux de fortune : radeaux avec comme flotteurs de la peau gonflée de moutons (j'ai eu un souvenir ému pour les Blancs Moussis en voyant cela). Petite question : vous auriez osé monter sur ces bateaux ? Nous avons ensuite contemplé 😊les deux roues hydrauliques (il y en avait 252 dans le passé), la statue de la mère et son enfant mais avons aussi été interpellés par les tortues colorées ou encore les toilettes pour PMR ... Après cette petite sortie matinale, nous avons profité de la piscine et du bar de l'hôtel. Le soir, nous avons découvert un nouveau sport : le basket 3 contre 3 sur demi terrain. C'était le championnat mondial des moins de 23 ans. Nous avons donc été voir trois matchs. C'était impressionnant. : la vitesse du jeu, les stratégies, l'ambiance, ... Petite photo de Gilles avec les Françaises, deux bouteilles de vin offertes (on n'a pas tout bu of course !), on s'est endormi avec les lumières de la ville, et le sourire jusqu'aux oreilles ! Une toute belle journée-soirée improvisée. 

 

Voilà, c'est fini pour cette découverte du Gansu et un chouia de la Mongolie Intérieure. Merci à Vivian de nous avoir suivis ces dix jours. Et vous, qu'est-ce qui vous tente le plus ? N'oubliez pas que des bouteilles de bulles sont en jeu (Wild Wild West). On attend vos réponses 🥂 🍾et on espère les partager avec vous dans six semaines. 

 

 

Télécharger
Il y a du vent ici !!!
IMG_1238.MOV
Format Video QuickTime 55.4 MB
Télécharger
Jeux d'enfants !
IMG_9638.MOV
Format Video QuickTime 71.6 MB
Télécharger
Rosetta version désert 😃
IMG_1239.MOV
Format Video QuickTime 22.5 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Françoise (mercredi, 30 octobre 2019 13:52)

    Merci merci de nous faire rêver !!! On vit les choses par procuration. Gros bisous.

  • #2

    Afa (mercredi, 30 octobre 2019 15:10)

    @ Francoise Un bon vieux JJG pour la vie par procuration. Merci de nous suivre et à bientôt. Biz à la famille!

  • #3

    Eric (vendredi, 01 novembre 2019 08:27)

    C'est juste Waouw... Que de souvenirs et d'expériences vous conserverez !

  • #4

    AFA (vendredi, 01 novembre 2019 10:45)

    Merci Eric pour ton suivi et message. Vous êtes les bienvenus ! En effet, on engrange des souvenirs ! Biz à la petite famille. Passez un tout bon WE prolongé

  • #5

    Christian Back (dimanche, 03 novembre 2019 14:24)

    Les découvertes par procuration, je sens qu'elles ne vont bientôt plus suffire. Quel pays!

  • #6

    AFA (lundi, 04 novembre 2019 06:30)

    Vous savez que notre porte est grande ouverte ;)

    Bonne semaine à vous deux