· 

Big City Life

Déjà deux mois que je n'ai plus déposé mes mains sur ce blog. Finalement, le temps est passé et les jours meilleurs arrivent petit à petit. Un retour à la normale ? Que nenni mais un peu plus de sérénité, oh oui ! 

 

A Pékin, depuis début mai, les choses évoluent énormément. Les sites touristiques redémarrent mais à capacité réduite. Les magasins sont ouverts. Nous pouvons être à plus de trois à la table d'un restaurant. On peut recevoir un nombre limité de personnes à la maison.  On parle même d'endroits où le masque n'est plus obligatoire ... Mais étant étranger, il vaut mieux faire profil bas et le garder. Nous continuons à remplir des formulaires, à présenter nos bras pour les prises de température, à donner nos QR codes santé partout où nous allons. Tout est contrôlé et le sera encore longtemps ... Gilles a repris  physiquement le chemin du travail après 14 semaines de homeworking. Pour rappel, il travaille à Qinhuangdao (petite ville côtière de trois millions d'habitants située à 300 kilomètres de Pékin). En général, il part du lundi au jeudi dans sa bourgade ou encore, il écume les miles dans des vols intérieurs chinois. Pour l'instant, il a pu reprendre un avion vers Shanghai. Après quatre mois, c'est étrange. Le premier juin, Alexandre rentrera à l'école (il ne l'a plus vue depuis le 23 janvier). Malgré une ribambelle de contraintes, il est heureux de revoir ses copains et professeurs. Arnaud, quant à lui, restera à la maison. Mais lui aussi a la banane. Maman pour lui tout seul ; il  va avancer encore plus vite dans les devoirs pour aller jouer dehors jusqu'à la tombée de la nuit. Et cerise sur le gâteau, le foot a repris pour lui.

 

Les deux derniers mois ont été plus légers : une famille et des amis en Belgique en bonne santé, des sorties sportives, gastronomiques, en famille, en amoureux ou entre amis et même un tout petit début de visites touristiques (mais on se contente de peu). On s'est amusé à tourner quelques petites émissions (RTC Liège ou encore les "Belges du Bout du Monde") ou écrire des articles (HEC Alumni) ou partager les expériences des petits. A côté de cela, le homeschooling a pris son rythme de croisière. Même si bien chargés, les enfants ont trouvé leur manière d'étudier et moi d'"enseigner". Après dix semaines, ils ont eu leur premier vrai cours online avec leurs professeurs (une heure par jour pour Alexandre et la moitié pour Arnaud). Cela m'a surtout aidée quand Alex a approché la poésie anglaise (Highwayman d'Alfred Noyes - inconnu au bataillon pour moi)  😃. Par contre, pas besoin de notre aide pour la mythologie grecque. Il a complètement plongé dedans. Il a passé des heures à lire, à regarder des émissions et à dessiner les mythes et légendes de l'époque (story telling, story map, comparaison de textes, ...). En résumé, Gilles et moi sommes fans de Dyonisos (le groupe de musique aussi ... "Quand j'étais petit, j'étais un Jedi 🎸") ; Alex apprécie Arthémis. Arnaud, lui, a été conquis par l'Egypte, ses pyramides et Toutankhamon. Nous venons de finaliser (dans la joie et la bonne humeur 😅) son texte explicatif sur la manière de construire une pyramide. On a même parlé des aliens pour tout vous dire. On a encore fait pas mal de bricolages : couronne grecque, le masque de Marshmello, dessins, ...  Ils ont abattu de nombreuses matières sur seize semaines. Les résultats des examens sont très bons. On sent les enfants plus à l'aise dans l'apprentissage, on les voit évoluer positivement et surtout ils sourient beaucoup. Des choses sont à revoir mais personne n'est parfait (grand apprentissage de ma trentaine) !

 

Ces mois ont aussi été ponctués par mon passage à la dizaine supérieure et surtout pas en quarantaine (déjà une grande victoire). Gilles m'avait fait la surprise d'un petit week-end en amoureux à Pékin (enfants gardés chez des copains, nuit à l'hôtel, balade, restaurant HULU, ...). Tout était parfait. Eh oui, il est romantique notre Gillou 😍. Pendant cette nuit-là, les cloches sont passées à la maison, pour le plus grand bonheur des petits. Même les lapins étaient masqués. Le soir, nous avons reçu nos copains voisins (les personnes extérieures ne pouvant pas accéder à notre maison). J'ai soufflé avec Nathalie nos bougies. J'étais très émue de recevoir tous vos messages, coups de fil, cadeaux et fleurs de copains d'ici et d'ailleurs. Malgré la distance, les amitiés restent mais aussi se créent et ce, que ce soit pour les enfants ou les grands. Il n'est pas rare de retrouver à la maison une dizaine de petits mecs venant des quatre coins du monde (Belges, Français, Chinois, Sud-Africains, Coréens, Allemands, Brésiliens, ...). Vive la diversité. Et pour nous, les week-ends sont sympas avec des repas, jeux de société, blind tests. Reste à programmer une soirée où on peut danser et ce sera top ! On participe également aux fêtes (maman, anniversaires) en Belgique. Même si ce serait tellement mieux d'être à côté d'eux, on était "à table" pour les Noces d'Or de Papy et Mamy de Villers. Encore félicitations à eux et à mes belles-soeurs pour l'organisation. Du coup, j'ai replongé dans nos photos Archambeau pour retrouver les 50 ans de mariage de mes parents ❤️ Comme un petit pincement au coeur 😥 Notre non-retour en Belgique n'est pas facile à gérer mais on garde le sourire. Les nouvelles technologies (même si un gros hug est irremplaçable) sont des alliées pour nous et nos proches. 

 

En avril, on s'est repris en main sportivement. On a participé aux challenges de l'école (dont le BSB Bears to the rescue). Les professeurs d'éducation physique envoient des exercices tous les jours et les enfants sont sensés bouger au moins une heure. Nous nous sommes inscrits à la course Covid 19 organisée par Zatopek. Les petits ont ainsi couru/fait du vélo pour la bonne cause. Ça faisait longtemps qu'on n'avait plus fait 11 kilomètres d'affilée mais après on était contents. Normalement, dans un monde sans Covid, on aurait dû être en bonne condition physique. Nous avions programmé de faire le semi-marathon de la Grande Muraille le 16 mai. C'est tombé à l'eau et la préparation physique aussi 😅 ; les jeudredis étant plus fréquents. Croisons les doigts pour réaliser ce projet en 2021 !

 

Vu le terrain plat de Pékin, Gilles a investi dans un vélo de routes. Je réfléchis encore à me lancer car lui, il avance comme une flèche et je peine à le suivre. Nous avons fait une sortie de soixante kilomètres avec une dizaine de copains. Le constat : VTT versus vélo de route, pas le même combat ! Sinon, on se fait des balades sympas dans les environs de notre maison : notre ravel le long de l'eau (le chemin rouge), balade jusqu'au Château Lafitte (copie-conforme du français), ... Seule ou accompagnée de Gilles, des enfants ou de copines, c'est un plaisir de bouger ! On se réjouit de mettre nos chaussures de marche pour les prochains week-ends.

 

Nous avons également refait une vraie sortie touristique avec deux copines à Panjiayuan, sorte d'énorme marché aux puces. Vous pouvez trouver de tout : pierres, bijoux, le kit du parfait calligraphe, peintures, pièces de monnaie, statues, vaisselle, des brosses à poussières étranges,  ... Véritable plongée dans la Chine. C'est intéressant d'observer les personnes analysant les pierres, négociant, ... Avec la famille, nous sommes retournés au quartier 798 (Art District) mais encore beaucoup de galeries sont fermées. Vivement les futures visites.

 

Le mois de mai a été aussi une délivrance pour nos papiers. Nous avons pu prolonger nos visas jusque juin 2021. Une visite médicale pour moi (Gilles y était passé en février dans un climat assez anxiogène) : prise de sang, électro-cardiogramme, test de vue, radio des poumons, échographie, tension, poids, taille, ... ils savent tout de moi en une heure chrono ! Le six mai, à cinq heures du matin, le triple A s'en va à Qinhuangdao : trajet de huit heures, police, administration ... et surtout le bonheur de revenir à Pékin sans devoir faire une quarantaine stricte (c'est peut-être un détail pour vous, mais pour nous, ça veut dire beaucoup ! ). Nous avons notre sésame en poche. 

 

Malgré quelques petites passes maussades, nous sommes heureux ici, ensemble. Beaucoup de familles d'expats sont séparées depuis février et ne savent pas quand ils se serreront dans les bras. Nous profitons de chaque moment. Nous sommes en bonne santé. Les enfants sont cools. Que demander de plus à part vous voir en VRAI ! 

 

Et vous ? Comment se sont passés ces trois derniers mois ? Je me réjouis de vous lire ! A très bientôt, avec je l'espère, un article plus dépaysant pour vos yeux !

 

Bonne rentrée à vos petits loups ♥️  ♥️ 

 

Télécharger
Fou-rire pour les capsules télé
2BD38F8A-92E4-441A-8E14-4BE031D7C989.mov
Format Video QuickTime 33.0 MB
Télécharger
Les remerciements aux professeurs
8976E58E-ED48-4C0D-A256-C3EE29C9D8A2.mov
Format Video QuickTime 25.2 MB
Télécharger
Quand Ma Jie souhaite un bon anniversaire de mariage aux beaux-parents
9CAFC2ED-21F9-48D5-8899-16AEE1DE82D6.mov
Format Video QuickTime 19.3 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Pawel (lundi, 01 juin 2020 10:43)

    Profitez bien de chaque instant... Je me réjouis d'une bonne et longue balade avec vous :-)

Ce  blog  est créé par Anne-France Archambeau. C'est une invitation au voyage et à la vie d'expatriés en Chine 🇨🇳 , à Pékin.

N'hésitez pas à nous contacter si vous voulez en savoir plus : af_archambeau@yahoo.fr ou suivez-nous sur instagram (annefrancearchambeau).

Toute reproduction est strictement interdite.

 

 

Moteur de recherche : ICI