· 

Chacun sa route, chacun son chemin

A chaque saison, le chemin rouge a accompagné notre aventure chinoise. Je ne pouvais pas passer à côté !

 

Seule, en famille, entre amis ... A pied, à vélo, en roller, ... Eté comme hiver, il a été notre terrain de jeux pendant quatre ans. Situé à 500 mètres de la maison, je me demande combien de kilomètres j'ai parcourus sur ce plat chemin qui est le mien ! La période Covid n'a fait qu'accentuer nos visites. Comme un besoin de prendre l'air après des journées de homeschooling et homeworking. Comme une soupape de décompression dans cet environnement de plus en plus stressant. Depuis notre retour du Xishuangbanna où nous avons pas mal dégusté, la stratégie "ZERO Covid dynamique" n'a fait qu'accentuer notre besoin d'évasion mais pas trop loin ... On dira même "Just next door". Je vous parlerai plus longuement de cette politique covid dans un article qui clôturera cette aventure chinoise. Mais avant ce clap de fin, j'ai encore envie de partager quelques articles et photos de notre aventure pékinoise. Ils sont dans ma tête, reste à les écrire ...

 

Pour une fois, je ne vais pas faire un long article car je ne sais pas trop quoi raconter. C'est la nature et la contempler suffit. Nous y avons été entre amis, en famille, avons fait des pique-niques, des PTT (Pétanques Tout Terrain comme disaient mes copains Spadois), des rikikis (jeu de carte), des parties de foot. J'aimais y aller avec les enfants que ce soit à vélo ou en courant. J'appéciais aussi le calme qui y régnait, la neige qui craquait sous nos pieds en hiver ou cette petite brise en été. En avril 2022, avec Gilles, tous les soirs, nous allions voir les couchers de soleil et les tapis de fleurs, je dirais même une mer de fleurs ! Ah les fleurs ! En quelques jours, tu pouvais admirer le changement de couleurs. A chaque fois, une surprise. Je pense qu'on avait besoin de s'émerveiller sur des choses simples mais tellement importantes. C'était notre moment d'évasion. 

 

Tu pouvais rouler des dizaines de kilomètres, sur n'importe quelle rive de la rivière Wenyu. On a usé nos baskets pour le Semi-marathon de la Grande Muraille qu'on n'aura finalement pas fait malgré notre motivation en 2020, 2021 ou encore 2022. Tous ces événements ont été annulés suite au Covid. Merci à Maria qui a continué à nous motiver avec des challenges courses pendant tout le printemps. Malgré la neige ou la chaleur,  nous enfilions nos baskets ! Ce chemin a créé de belles amitiés.

 

Souvent, je me posais et observais les pêcheurs, les as des photos, les enfants cueillant des fleurs. Juste des moments suspendus !

 

A très bientôt pour la suite des aventures ...

 

 

PS1 : Au début, je voulais appeler cet article "Flower Power" (ou encore "Le Pouvoir des fleurs" en chantant les paroles de Voulzy) et puis j'ai pensé à Tonton David (ou KOD pour être exacte) 😉 Comme un air de liberté !

PS2 : Arnaud n'a pas vraiment apprécié le Pouvoir des Fleurs avec ses allergies.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Clo (vendredi, 08 juillet 2022 13:51)

    Hello, toujours agréable de te lire, de regarder et de rêver face à ces magnifiques photos !
    Merciiiii de nous avoir permis de vivre ces moments intenses durant ces 4 années via ton Blog et de nous l'avoir partagé, on s'y croyait tellement !
    Et quelle joie de vous revoir en pleine forme ... et surtout "pas changés" (;o)...), toujours autant de bonheur et de plaisir à se retrouver.
    Profitez bien de ces quelques semaines "chez vous" et "au pays" - en compagnie de vos familles et de vos proches - avant vos nouvelles aventures lointaines.
    Bizzzz tout plein et à très vite ... ;o)

Ce  blog  est créé par Anne-France Archambeau. C'est une invitation au voyage et à la vie d'expatriés en Chine 🇨🇳 

N'hésitez pas à nous contacter si vous voulez en savoir plus : af_archambeau@yahoo.fr ou suivez-nous sur instagram : backtochina.be 

Toute reproduction est strictement interdite.

 

 

Moteur de recherche : ICI